Apprendre à reconnaître les différents types de toux

La toux est une réaction naturelle de l’organisme consécutive à une exposition des voies aériennes supérieures à des agents infectieux (bactéries, virus), allergisants (pollens) ou irritants (pollution, froid). Cette irritation entraîne deux phénomènes : un mécanisme de contractions musculaires déclenchant des quintes de toux et une inflammation des tissus respiratoires.

Apprendre à reconnaître les différents types de toux

LA TOUX SÈCHE

Elle est caractéristique d’une inflammation faible des tissus respiratoires. On l’appelle également toux irritative ou toux non productive. Cette toux est provoquée par une irritation au niveau des voies respiratoires. Elle ne produit pas de mucosités. Elle est fatigante, voire souvent douloureuse. Elle « s’auto-alimente » : plus on tousse, plus on irrite les voies respiratoires, ce qui favorise la toux et ainsi de suite…

• Quelles peuvent être ses causes ?
› des infections virales saisonnières principalement (rhume, laryngite, trachéo-bronchite…)
› l’environnement (froid, pollution, tabagisme passif…)

 

LA TOUX GRASSE

La toux est un réflexe naturel de défense de notre organisme pour expulser les mucosités ou les agents irritants des voies respiratoires. La toux grasse apparaît lorsque l’inflammation est plus importante. Cette toux est dite productive, car elle permet d’évacuer les sécrétions (mucosités de couleur variable translucide, jaunâtre ou verdâtre) logées dans les bronches et de libérer les voies respiratoires aériennes. Cette toux est bénéfique car elle permet une expectoration : en recrachant les glaires, elles cessent d’encombrer les voies respiratoires.

• Quelles peuvent être ses causes ?
Des virus ou des bactéries (rhinopharyngite, laryngite, trachéite, bronchite aiguë) qui provoquent des excès de sécrétions bronchiques

 

LA TOUX CHEZ LES ENFANTS

La toux est fréquente au cours des infections respiratoires chez les enfants. Elle augmente en milieu urbain, ou lors des pics de pollution atmosphérique ou encore à l’exposition à des facteurs irritants extérieurs (espaces enfumés, pollution atmosphérique, changement climatique). En moyenne, dans une année, les enfants en bonne santé font 7 à 10 épisodes d’infection des voies aériennes supérieures pouvant provoquer une toux(1).

Chez l’enfant comme chez l’adulte, la toux est, le plus souvent, le symptôme d’une infection. Elle peut être sèche ou grasse et évoluer tout au long de la maladie.

A partie de 6 ans en automédication. En dessous de 6 ans, demandez l’avis d’un professionnel de santé. 

(1) Source : Shield MD et al. BTS guidelines : recommendations for the assessement and management of cough in children. Thorax 2008 ; 63 (suppl) iii5-iii15

Que faire quand mon enfant tousse ?

EN RÉSUMÉ...

› Si l’on peut cracher après avoir toussé, il s’agit d’une toux grasse.
› Si l’on ne peut rien expulser, il s’agit d’une toux sèche.

Ces deux types de toux se distinguent également par leur sonorité très différente.

De l’une à l’autre…
La toux est un symptôme qui peut évoluer au fil de la pathologie : elle peut être sèche au début pour devenir grasse par la suite. Elle peut se manifester le jour, la nuit, à l'endormissement ou être permanente. Enfin, elle peut être provoquée par un effort ou présente même au repos.

A partir de 6 ans en automédication. En dessous de 6 ans, demandez l’avis d’un professionnel de santé. 

Revenir à l'expérience avez-vous réponse à « toux » ? avez-vous réponse à « toux » ? Quiz : avez-vous réponse à « toux » ? En savoir plus
Boiron